229 articles

Jeudi 16 Novembre 2017, les 1ères Pro vont à Capdenac voir "2043"

Par NATHALIE VAYLETPublié le 06 nov. 2017 à 13:53

2043

Théâtre "2043"

Nous sommes à Londres, dans un futur proche. Les sociétés occidentales ont évolué vers une gestion ultra sécuritaire de la population. Le gouvernement exerce une censure musclée sur les œuvres artistiques, particulièrement sur celles de la littérature. Classiques « réécrits », auteurs persécutés, librairies contrôlées, tous les procédés sont employés pour réprimer toute velléité d’émancipation. Envers et contre tout et tous, quelques individus s’organisent et résistent. Stefan Miller, un jeune adolescent que rien ne prédestinait à la révolte, est de ceux-là.

Le Collectif Mensuel porte l’ambition d’un théâtre de l’émancipation qu’il mobilise comme un moyen des plus efficaces et ludiques pour aborder des thématiques complexes. Avec cette adaptation dépouillée du roman Black-out, portée par la musique live, les cinq comédiens et musiciens du Collectif Mensuel font de 2043 une éloge à la liberté de penser, à la résistance et au pouvoir de l’imaginaire.

 

Lundi 13 Novembre 2017, les 2nde2, 2nde5, 1ES 1et2, BTS SN1 et CPRP1 vont au cinéma à 14h

Par NATHALIE VAYLETPublié le 06 nov. 2017 à 13:46

L'oreille dans tous ses états

Le dispositif propose diverses actions et notamment une animation-concert d'éducation au sonore pour la sensibilisation aux risques auditifs à destination des collégiens et des lycéens. C'est le groupe KKC Orchestra qui présentera sur la scène du Casino l'histoire des musiques amplifiées, le système auditif et la physiologie de l'oreille, la physique du son et bien sûr les moyens de protection. L'objectif principal étant d'expliquer aux jeunes comment faire pour se protéger du son pour ne pas perdre leur audition.

L'enjeu, on l'aura compris, est de sensibiliser les adolescents sur les risques auditifs liés à l'écoute de sons amplifiés et favoriser la gestion responsable de son environnement sonore. Les oreilles ne sont pas éternelles, il y a un réel danger à les exposer, trop souvent, trop longtemps et surtout trop fortement aux sons, quelles que soient leurs origines : la maison, la rue, la musique amplifiée. Celle-ci est souvent mise en cause dans la perte de l'audition chez la jeune génération, nommée à juste titre la génération «Y» à cause de la forme que prennent les écouteurs des lecteurs-baladeurs lorsqu'ils sont dans leurs oreilles. L'animation Peace and love doit permettre aux adolescents de mieux appréhender et gérer leur environnement sonore au quotidien en leur apportant des solutions simples mais efficaces, comme de baisser le son de la musique ou mettre des bouchons d'oreilles quand le besoin s'en fait sentir.

Vendredi 10 Novembre 2017 : les 1ères Pro vont au cinéma à 14h

Par NATHALIE VAYLETPublié le 06 nov. 2017 à 13:40

1er trimestre

LA NUIT DU CHASSEUR Un film de Charles Laughton (1955 – 1h33 – USA- N&B)

http://www.transmettrelecinema.com/film/nuit-du-chasseur-la/

Jeudi 9 Novembre 2017 : Les 2SEN à 10h, et les 2TU et 2MELEC à 14h, vont voir "Peace & Lobe" à l'Astrolabe

Par NATHALIE VAYLETPublié le 06 nov. 2017 à 13:32 ♦ Mis à jour le 06 nov. 2017 à 13:36

L'oreille dans tous ses états

Le dispositif propose diverses actions et notamment une animation-concert d'éducation au sonore pour la sensibilisation aux risques auditifs à destination des collégiens et des lycéens. C'est le groupe KKC Orchestra qui présentera sur la scène du Casino l'histoire des musiques amplifiées, le système auditif et la physiologie de l'oreille, la physique du son et bien sûr les moyens de protection. L'objectif principal étant d'expliquer aux jeunes comment faire pour se protéger du son pour ne pas perdre leur audition.

L'enjeu, on l'aura compris, est de sensibiliser les adolescents sur les risques auditifs liés à l'écoute de sons amplifiés et favoriser la gestion responsable de son environnement sonore. Les oreilles ne sont pas éternelles, il y a un réel danger à les exposer, trop souvent, trop longtemps et surtout trop fortement aux sons, quelles que soient leurs origines : la maison, la rue, la musique amplifiée. Celle-ci est souvent mise en cause dans la perte de l'audition chez la jeune génération, nommée à juste titre la génération «Y» à cause de la forme que prennent les écouteurs des lecteurs-baladeurs lorsqu'ils sont dans leurs oreilles. L'animation Peace and love doit permettre aux adolescents de mieux appréhender et gérer leur environnement sonore au quotidien en leur apportant des solutions simples mais efficaces, comme de baisser le son de la musique ou mettre des bouchons d'oreilles quand le besoin s'en fait sentir.

Page 1 / 46 Page suivante > Dernière page >>

haut de page