Trophé SOURZAC

Catégorie : A la une

Trophée SOURZAC : 1er Prix ex-aequo, pour le lycée professionnel CHAMPOLLION


C’est avec une grande fierté et une émotion certaine que 4 élèves du lycée professionnel Champollion ont soulevé, mercredi 23 mai, le Trophée Sourzac, pour sa 2ème édition.
Il s’agit d’un concours professionnel interdisciplinaire  qui les amène,  dans une mise en commun de la Recherche, de la Pensée, de l'Expression écrite et orale, du geste technique, à élaborer  des projets réalisables, en ayant pour seul objectif l'Excellence.
Mélanie et Morgane, élèves en 1ère baccalauréat professionnel Secrétariat et  Benjamin et Corentin, élèves en 2nde baccalauréat professionnel technicien d’usinage, ont terminé 1ers de cette édition (ex-æquo avec les élèves du LP Léo Ferré, Gourdon).
 À travers leur collaboration avec Mr Chassint, artisan ferronnier d’art/coutelier, ils ont travaillé sur un projet s’intitulant « le figeac, un couteau entre tradition et modernité » en s’inspirant du couteau confectionné par ce même artisan.
Une semaine avant, le 16 mai, ils ont présenté à l’oral, leur travail, devant un jury composé de membres de l’AMOPA et de la Légion d’Honneur du Lot
 

Corentin et Benjamin en classe de seconde Bac pro Technicien d'usinage ont étudié la conception, l'usinage et l'assemblage des différentes pièces qui composent le couteau en forme d'hélices (pour rappeler l'histoire économique aéronautique de Figeac), la gravure d'un logo sur la mitre en relation avec l'entreprise Ratier de Figeac, la modélisation en 3 D pour le site Internet et un prototype plus petit (couteau pour femme).
Morgane et Mélanie de première Baccalauréat professionnel Secrétariat se sont chargées de toute la partie communication : gestion administrative du projet, politique commerciale du produit pour l'artisan, mais aussi réalisation d'une plaquette d'information du produit diffusable sur Internet, dans les foires et magasin de l'artisan, d'un dossier technique de qualité pour expliquer toutes les étapes réalisées en collaboration et d'un diaporama de présentation pour la soutenance du dossier.
Ce projet a été l’occasion de travailler sur l’histoire locale de Figeac, sur les traditions liées au couteau et de rapprocher, à travers différents travaux, 2 filières (section tertiaire et section industrielle) dont les champs professionnels sont, à priori, éloignés.
 Félicitations aux élèves qui  ont réalisé ce projet sur leur temps libre, ont su s’ouvrir à une autre filière et travailler en complémentarité.
Un grand merci à Mr Chassint ; sa disponibilité et sa gentillesse ont été autant d’atouts pour la réussite de ce projet.
Merci aux enseignants : Mme Cécile Castelbou et M. Franck Mani pour leurs conseils et investissement dans ce projet, auprès de leurs élèves.
 

Modifier le commentaire 

le 04 juin 2012 à 09:02

haut de page