Au lycée Champollion, une année dans les coulisses des métiers de l'opéra

Les élèves de 1re L lors de leur première excursion au Capitole à Toulouse.

Vendredi 9 juin, les élèves de 1re littéraire et technologique du lycée Champollion fêtaient la réalisation du projet «Une année à l'opéra, de l'Usine au Capitole», en présence d'André Mellinger, maire de Figeac, Catherine Guichet, proviseure du lycée, et de nombreuses personnalités figeacoises. Ce projet exemplaire a permis à une cinquantaine de lycéens figeacois et leurs professeurs de découvrir de grandes œuvres artistiques et de grandes institutions culturelles nationales.

 

Ariane Peyronie, professeure de lettre à Champollion, a monté avec plusieurs collègues l'association Salomé, avec laquelle a pris corps cet ambitieux projet. Les 31 élèves de 1reL ont effectué cinq sorties à Toulouse… Destination le théâtre du Capitole, des coulisses au Paradis : découverte des métiers de décorateurs, costumiers, techniciens, rencontre avec la metteuse en scène Brigitte Jaques-Wajeman… Puis visite du musée des Abattoirs et de la fondation Bemberg. Enfin, deux spectacles : «Don Quichotte» et «Ernani».

Au lycée, ils ont suivi des cours de chants lyriques, d'initiation à l'opéra, d'histoire de l'art et bien sûr de littérature. Les 27 garçons de 1re STI2D2 ont pour leur part découvert le théâtre de l'Usine de Saint-Céré, la préparation des «Noces de Figaro» et la pièce «Le mariage de Figaro». Ils ont découvert le métier de la programmation des lumières et de l'acoustique.

«Que Guillaume Hébrard, régisseur au théâtre de l'Usine, propose à ces jeunes de venir aider à la technique lors du prochain festival m'a vraiment fait plaisir», témoigne Ariane Peyronie. «Cette expérience nous a permis de faire découvrir de très belles choses à nos élèves, de découvrir les talents cachés des uns et des autres…» ajoute la professeure à l'enthousiasme contagieux qui remercie tous les partenaires du projet. Et ils sont nombreux, institutionnels comme privés. Ainsi, la librairie Le livre en fête a édité un formidable livret de 30 pages sur cette année scolaire exceptionnelle, dont Ariane Peyronie espère qu'elle aura apporté à tous, «ce petit quelque chose en plus qui fait danser la vie.»

Modifier le commentaire 

par NATHALIE VAYLET le 19 juin 2017 à 13:31

haut de page