En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de presse

Tous les articles (157)
  • Lycée Champollion : le club Robotronik en finale régionale

    Par NATHALIE VAYLET, publié le mardi 29 mars 2016 09:02 - Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 09:52

    Une fois de plus, les élèves du club Robotronik du lycée Champollion se sont qualifiés pour la finale nationale qui se déroulera les 9 et 10 avril à Saint-Quentin en Picardie. Ils participaient samedi 19 mars à la Cité de l'Espace de Toulouse, à la finale régionale du grand Sud-Ouest, qui s'étale en gros, de La Rochelle à Montpellier. Une finale à risque, car les lycéens de Champollion terminent juste leur petit robot, équipé de ses fameuses roues multidirectionnelles, surnommé Scorpion, et ne disposent que de quelques heures d'entraînement.

     

    Certains sont revenus pendant leurs vacances

    «En 2015, nous étions seconds, et nous espérions faire aussi bien, même si l'on sait que d'autres établissements s'intéressent à ce concours», dit Laurent Heiser, directeur délégué à la formation professionnelle et technologique.

    Pour cette édition 2016, le robot sera sur la plage et Scorpion (entièrement fabriqué au lycée, à part les moteurs) devra ramasser des cubes de sable, construire des châteaux, pêcher des poissons dans l'eau et des étoiles de mer sur la plage, fermer les portes des cabines de douche et pour finir, déployer un parasol. Le tout en 1,30 minute.

    «Je crains que le peu d'entraînement dont nous avons bénéficié nous soit néfaste, dit Laurent Nonorgues, professeur d'électronique et animateur du club Robotronik, qui regroupe huit élèves et deux professeurs. Heureusement, les élèves de pré pro de Max Giovanini ont été dans les temps pour nous fabriquer notre aire de jeu. Ce projet est intéressant dans la mesure où le club est composé d'élèves venus de tout horizon et de tout niveau scolaire. Certains sont même revenus pendant leurs vacances, pour assembler les cartes électroniques. Ils sont si motivés, que nous sommes parfois obligés de les chasser. Il y a beaucoup de pluridisciplinarité dans ce projet, car en plus de la réalisation il y a la communication autour, et l'alimentation du blog. Il faut communiquer et dépasser le virtuel».

    «Le coût de ce concours, entre frais de construction et déplacements s'élève à 4 000 €, précise Laurent Heiser. Heureusement les industriels de la région et d'autres partenaires nous aident. Mais dans l'établissement, tout le monde est concerné».

  • Les robots et l'avenir de la robotique

    Par NATHALIE VAYLET, publié le vendredi 24 février 2017 08:56 - Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 09:48

    C'est quoi précisément un robot ? Pourquoi apprendre à en fabriquer ? La robotique évolue 6000 fois plus vite que l'informatique ?

    Avec son club Robotronik, Laurent Nonorgues partage sa passion pour la construction de robots de compétition avec son équipe de jeunes lycéen du lycée Champollion de Figeac.

    Voir la vidéo ici

  • Le robot Scorpion des lycéens figeacois a failli décrocher le titre national

    Par NATHALIE VAYLET, publié le lundi 11 avril 2016 08:40 - Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 09:47

    Tout le monde pose autour du robot Scorpion : les enseignants, les élèves et les sponsors.

    À l'heure où nous achevions cette édition, hier soir, nous apprenions que les élèves du club Robotronik du lycée Champollion, en finale nationale du trophée Robotique, qui se déroulait ce week-end à Saint Quentin en Picardie, étaient battus en 8es de finale.

    «Pour seulement deux petits points d'écart, nous sommes déçus, mais notre robot Scorpion est classé dans le top 5 des meilleurs robots, sur 300 engins en lice. Et, pour la troisième année consécutive, Figeac décroche le prix de l'innovation du jury, séduit cette fois par le fonctionnement de nos vérins électriques», a dit Max Giovannini, professeur en prépa pro.

    Mercredi dernier, autour de Catherine Guichet, proviseure, les jeunes avaient réuni encadrement, professeurs et quelques partenaires, pour une ultime séance d'entraînement, sous l'œil attentif de Laurent Heiser, directeur délégué à la formation professionnelle et technologique, Laurent Nonorgues, professeur d'électronique et animateur du club Robotronik et Max Giovannini. «Le niveau du trophée devient à chaque édition de plus en plus élevé, disait alors celui-ci, mais on espère encore bien faire. Certains détails qui nous pénalisaient ont été améliorés. Je suis fier de participer à ce projet avec mes élèves de prépa pro. La table d'entraînement est réalisée par mes petits 3es, en respectant le cahier des charges, et ils sont ainsi solidaires des jeunes du club et de leur robot. C'est un projet extrêmement fédérateur, qui peut même les aider dans leur future orientation».

    La Dépêche du midi, 14/04/2016

  • Qualifications des «Trophées de robotique»

    Par CHRISTINE VERTES, publié le lundi 31 mars 2014 15:04 - Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 09:47

    Qualifications des «Trophées de robotique»

    Publié le 27/03/2014 à 03:52,

    Cité de l'espace

    Les «Trophées de robotique» auront lieu samedi à la Cité de l'Espace./Photos DDM

    Les «Trophées de robotique» auront lieu samedi à la Cité de l'Espace./Photos DDM

    Ce samedi 29 mars, dès 8 h 30, la Cité de l'Espace sera placée sous le signe des robots avec les qualifications régionales Sud-Ouest des «Trophées de robotique».

    Cette compétition, organisée par Planète Sciences Midi-Pyrénées et LinuxEdu, fête sa 11e édition cette année et reste toujours à la pointe de l'innovation. Si l'objectif est de mettre en avant la culture robotique, il n'en reste pas moins que toutes les familles sont les bienvenues ce samedi d'autant plus que c'est gratuit.

    Les «Trophées de robotique» ont pour thème la préhistoire, ce qui explique la nouvelle dénomination éphémère et anachronique : «Préhistobot». Treize équipes de jeunes du primaire, du collège et du lycée vont s'affronter autour de matchs relatifs à ce concept. Plus précisément, il va s'agir de défis, de courses et d'actions de coopération, le tout dans un esprit d'entraide et de solidarité.

    Parallèlement à ces matchs, il est possible d'assister à des conférences notamment l'intervention de Michel Taïx, maître de conférences au LAAS-CNRS, à des expositions ou de participer aux animations proposées. Parmi elles, divers ateliers seront mis à disposition tels que la découverte des logiciels propres à la robotique ou de l'impression 3D, tant évoquée actuellement. Ce dispositif permettra avant tout de découvrir un aperçu de ce que sont les nouvelles technologies.

    La remise des prix aura lieu à 17 h 30, samedi, avant la finale du «Trophée des robotiques» les 26 et 27 avril à Saint-Quentin dans l'Aisne.

    Hugo-Pierre Gausserand / La Dépêche.fr

    C'est dans une explosion de joie immense que nos 7 lycéens et étudiants, adhérents du club Robotronik du Foyer Socio-Educatif, ont permis à leur chef de projet Laurent Nonorgues (enseignant d'Electronique du LP) de renouer avec la victoire en décrochant avec brio leur billet pour la finale nationale des Trophées de Robotique 2014 qui aura lieu les 26 et 27 Avril 2014 en Picardie.

    Le travail, la persévérance et la passion sont donc récompensés ce soir par cette belle victoire !

    Robotronik termine sur la 2ième marche du podium régional en perdant d'un tout petit point lors de la 3ième manche de la finale toulousaine. Vous pouvez revivre cette finale en 3 manches en cliquant sur le lien suivant :

    http://www.planete-sciences.org/blogs/trophees-robotique/blog/2014/03/29/video-de-la-finale-midi-pyrenees

    Parmi les participants à ce projet pédagogique, un remerciement spécial aux élèves de l'ULIS du Collège Masbou et du LP Champollion ayant réalisé la table de jeu aux dimensions officielles qui a permis à leurs camarades du club Robotronik de pouvoir tester leur robot avant le début de la compétition.

    Pour voir des photos de la compétition, suivez ce lien.

    Max Giovanni

  • Figeac. Le club du lycée Champollion en finale

    Par CHRISTINE VERTES, publié le jeudi 24 avril 2014 10:35 - Mis à jour le vendredi 22 décembre 2017 09:46

     

    LaDépêche.fr

     

    Figeac. Le club du lycée Champollion en finale

     

    Trophée robotique

    Hier, les élèves ont essayé une dernière fois leur robot qualifié pour la finale du trophée robotique./ Photo DDM A.L.

    Hier, les élèves ont essayé une dernière fois leur robot qualifié pour la finale du trophée robotique./ Photo DDM A.L.

     

    Le club Robotronik du lycée Champollion part demain en Picardie disputer la finale nationale du trophée robotique. Un beau défi pour sept élèves figeacois et leurs professeurs soutenus par l'établissement et des mécènes locaux.

    Hier c'était le dernier entraînement avant la finale prévue ce week-end à Saint-Quentin dans l'Aisne. Au cœur du lycée Champollion, Laurent Nonorgues et ses élèves du club Robotronik, un atelier scientifique qui a lieu tous les mercredis après-midi, ont effectué les derniers réglages et bichonné leur robot. «C'est un défi», lâche dans un sourire le professeur qui participe pour la treizième fois à ce concours national.

    Belle aventure collective

    Cette année, le lycée Champollion a brillé lors des qualifications régionales en terminant deuxième à Toulouse derrière La Rochelle. «On renoue avec la finale nationale après treize années infructueuses. C'est la revanche», prévient Laurent Nonorgues qui souligne l'implication des sept élèves du club mais plus largement de l'établissement partie prenante de l'aventure. Des secondes au bac professionnel système électronique sans oublier une classe du collège Masbou qui a fait le décor, la préparation de ce concours a en effet suscité une belle mobilisation depuis plusieurs mois. De la conception au robot grandeur nature en passant par la création du prototype en 3 D, l'équipe a travaillé avec passion sur ce projet en répondant à un cahier des charges très strict et en s'appuyant sur les outils et les savoir-faire du lycée. «Tout a été conçu ici grâce au plateau technique. Pour les élèves, c'est une manière de travailler en respectant la problématique industrielle», confirme le responsable du projet aidé pour la construction mécanique par son collègue, Max Giovannini. Avant leur départ pour la finale, des associations et entreprises locales ont par ailleurs misé sur le projet en soutenant financièrement le club aidé par le foyer socio-éducatif.

                                                                                                             A.L.

     

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs