24 articles

THEATRE FORUM : COMMENT JE FAIS LA FETE !

Par Catherine GuichetPublié le 13 sept. 2017 à 00:06

CINE DEBAT : LA PLAYA

Par Catherine GuichetPublié le 13 sept. 2017 à 00:01

LA MAGIE DES REPAS DE CLASSE, PARLONS-EN !

Par Catherine GuichetPublié le 12 sept. 2017 à 23:53 ♦ Mis à jour le 12 sept. 2017 à 23:56


Découverte des cinq sens - Atelier sur le goût - 31 janvier 2017

Par Catherine GuichetPublié le 10 janv. 2017 à 00:31 ♦ Mis à jour le 07 mars 2017 à 16:17

Echos de la cafet’ le 31 janvier 2017, à 8 heures.

 

Madame Catherine Lantenois, anthropologue de l’association Ascades, dévoilait, ce matin, toutes les synapses impliquées dans les plaisirs du goût, au LP Champollion.

Quelle est la proportion, en %, de cerveau en rapport au corps ?

Orthonasal, Retronasal… !

Puis défilent les régions, les terroirs, les labels, les pâtes pressées, au lait cru… Ce tour de France des saveurs augure d’une dégustation délicate mêlant fruits séchés, produits laitiers, jus de fruits…

Le jeu de cluedo développe la curiosité et excite les sens.

Que du rêve en trois heures avec 22 lycéens de 2Proe et 2Ecms et deux accompagnantes.

 

Nadine Ric, infirmière scolaire

 

 

Café-débat : "Pourquoi pas un repas de classe à midi ? "

Par Catherine GuichetPublié le 26 févr. 2017 à 23:48 ♦ Mis à jour le 27 févr. 2017 à 08:30

 

Compte rendu de la rencontre préparatoire à l’action de prévention prévue le 31 janvier en raison du repas de classe

Rédactrice : Nadine Ric, infirmière scolaire

 

Nous étions sept pour préparer ce projet de « Repas de classe" » (RDC).

Chacun a pu exposer ses vues. Cet événement est bien un rite de passage qui semble se modifier dans le temps avec de moins en moins d'attachement au repas convivial, de moins en moins de groupe classe, et plus de cercles de copains, toujours avec des produits, et de plus en plus de risques liés à la sexualité. Les jeunes recherchent les repères cachés loin des adultes.

  • Jean-Christophe détaille le rôle de la prévention spécialisée lors des RDC
  • Nadine soulève la nécessité de dépasser les addictions par d'autres émotions, gustatives, visuelles, de travail en commun dans la préparation, de musiques, de déguisements pour entrer dans d'autres peaux, Ce qui pourrait être réalisé dans un projet de "Repas de fin de Café débat" la veille des RDC habituels ; le projet pourrait être filmé pour restitution. 250 € sont disponibles pour l'organisation.
  • Stéphanie Boyé de L'ANPAA serait favorable à laisser les ados choisir.
  • Didier Buffarot du Patrimoine décline les menus médiévaux et, avec le Patrimoine, se dit prêt à développer le volet social qui n'est pas activé pour l'instant.
  • Lisa Vachal du centre culturel ne s'investira que si un volet culturel se précise dans l'action, film, comédiens, humour.
  • Dominique Deschamps alerte sur les conduites à risque liées à une sexualité soumise aux produits.

En résumé, un café débat est retenu pour le 31 janvier, de 15 à 17 heures, sur le thème de la Nuit comme moment particulier de la construction de la personnalité, là où l'adolescent fait les expériences qui le font grandir. Christelle s'occupe de l'affiche.

Poursuite de la réflexion le 28 mars 2017 de 15 à 17 heures : quelle est votre représentation du repas de classe du café débat ? Comment imaginez-vous ce moment ? Définissez un thème et à quelle date le proposez-vous ?

Christelle voit du théâtre, Nadine plutôt un repas médiéval composé et réalisé par les participants. 

 

Séance CESC terminée sur l'animation dévolue à Christelle.

NadIne RIC

 

========================================================================

 

Bilan du café-débat « Pourquoi pas un repas de classe à midi ? »

Animation du 31 janvier 2017 de 15 à 17 heures à l'Espace Jeunes

Dix-huit élèves volontaires étaient présents :

·      9 lycéens LP ;

·      9 lycéens LGT ;

·      1 élève de 3PEP ;

·      9 élève de seconde ;

·      8 élèves de première.

 

Les partenaires présents :

·      Planning familial ;

·      Espace jeunes ;

·      centre culturel ;

·      une enseignante ;

·      et l’infirmière du lycée.

 

Le thème de l’échange était : pourquoi ne pas faire le repas de classe

à midi ? (pour éviter les dangers de la nuit)

Les élèves ont tous opté pour un repas de classe le soir en justifiant leur choix par les arguments suivants :

·      Il fait nuit ;

·      Il y a une autre ambiance ;

·      La route est à nous ;

·      Il y a moins d’habitants ;

·      Moins de contrôle ;

·      Il y a plein de choses ;

·      Le soir, on a plus de temps ;

·      Il y a moins d’adultes qui nous surveillent ; si c’est en journée, on peut tomber sur nos parents ;

·      On ne risque pas de rencontrer la famille, les petites sœurs…

·      Les bars sont ouverts ;

·      L’ambiance ;

·      On est entre nous ;

·      On peut dormir ensemble…

Page 1 / 5 Page suivante > Dernière page >>

haut de page